On appellent le priapisme l'érection qui apparaisse pathologiquement (douloureuse), qui est accompagnée par les symptômes désagréables et la maladiveté, qui ne s'achève pas après l'acte sexuel.

De plus l'acte sexuel ne peut pas être achevé par l`orgasme et l'éjaculation, les rapports et le processus donnent à l'homme seulement les souffrances, au lieu du plaisir. Cette condition n`est pas un signe de la sexualité exacerbée, elle est le résultat de troubles circulatoires dans l'appareil génital masculin.

Il existent les deux variantes de priapisme:corps caverneux-priapisme

  • priapisme non ischémique (artériel, sans douleur). Dans ce cas, l'érection anormal se produit en raison de l'augmentation du flux sanguin dans les artères du pénis, et les veines n`ont pas de temps de retirer le sang du corps caverneux. Cette forme est rare, se produit généralement après une blessure ou une intervention chirurgicale de périnée, mais elle est plus favorable pour la thérapie;
  • priapisme ischémique (veino-occlusive, douleureux) se rencontre plus souvent. En ce cas la circulation sanguine veineuse est perturbé à cause du sang trop visqueux ou sa stagnation, la formation de petits thrombus, pour qui est difficile d'échapper aux canaux subtils du corps caverneux et écouler dans les veines contre la force de gravité.

À la suite de la stagnation se forme l'oedème des tissus du pénis et les vaisseaux sanguins se serrent encore plus et le sang épaissit encore plus. Donc le pénis est déconnecté de la circulation.

À la stagnation prolongée de sang et d`une érection peuvent être endommagés les tissu du pénis jusqu'à la perte de ses fonctions ultérieures, et parfois même jusqu'à la nécrose ou la gangrène..

Le priapisme peut être divisé en types, selon la cause, par laquelle il a été convoqué. Ces types comprennent:

  • priapisme idiopathique se produit chez les adolescents et les hommes en bonne santé qui ne disposent pas de problèmes en général,
  • priapisme traumatique, apparait comme le résultat de l'influence de la forte situation de choc – par exemple, l'interruption soudaine de l'acte sexuel à cause de l'explosion, les sons rudes ou les cataclysmes. Au niveau de l'écorce de l'encéphale on fixe le mécanisme du spasme rude des vaisseaux sanguins dans le remplissage de sang du pénis,
  • priapisme neurologique ou en cas de maladies psychiatriques. L'érection douloureuse peut être associée à l'épilepsie, la névrose ou la schizophrénie. Les personnes souffrent du priapisme ayant du traumatisme du cerveau ou la lésion médullaire, l`encéphalite, les tumeurs du système nerveux,
  • priapisme aux maladies sanguines (quand on viole rudement sa viscosité et la coagulabilité), et le cancer du sang, la drépanocytose, certaines formes d'allergie,
  • l'intoxication et la forme posologique de priapisme apparaît à l'influence des poisons des scorpions ou les araignées, l'utilisation des médicaments du psychique, l'alcool ou les substances narcotiques. Parfois le priapisme est un effet secondaire du traitement avec des antidépresseurs, des médicaments de l'impuissance, psycho-stimulants.